Intervention de Fincley Consulting à l’OCBF : Point sur les pratiques de Place en ce qui concerne l’ICAAP et l’ILAAP

Intervention de Fincley consulting à l’OCBF

Point sur les pratiques de Place en ce qui concerne l’ICAAP et l’ILAAP

Une opportunité pour mieux gérer les risques sous-jacents ?

En 2016, la BCE demandait aux établissements systémiques de mettre en place et de renforcer leurs processus internes d’adéquation du capital (ICAAP) et de la liquidité (ILAAP). Dans la lettre d’accompagnement du canevas sur le Rapport de contrôle interne (RACI) de 2018, E. Fernandez-Bollo, Secrétaire général de l’ACPR, enjoignait les banques de « fournir une description précise et exhaustive des caractéristiques comme des résultats » de l’ICAAP et de l’ILAAP.

Qu’en est-il pour les LSI, Less Significant Institutions ? Sont-elles soumises aux mêmes contraintes que les établissements systémiques ? Quelles sont les pratiques de Place en ce qui concerne l’ICAAP et l’ILAAP ?

Le 24 septembre dernier, Fincley consulting est intervenu dans le cadre du groupe de travail de l’OCBF sur les contrôles permanents et périodiques pour partager son expérience de terrain sur ce sujet et présenter les résultats de l’étude « ICAAP / ILAAP : quels enjeux pour les LSI ? » menée auprès des adhérents de l’OCBF.

 

Julien Freyermuth
Associé de Fincley Consulting
julien.freyermuth@fincley.com

By |2020-10-09T09:17:14+00:009 octobre 2020|Publications|